Quelles sont les garanties proposées par l’assurance propriétaire non-occupant ?

assurance propriétaire

Publié le : 31 décembre 20236 mins de lecture

Un logement mis en location est assuré par le contrat des locataires. Ces derniers sont tenus de souscrire une assurance habitation et de justifier de cette assurance au moment de la signature, puis à chaque anniversaire du bail ou à la demande du bailleur. De son côté, le propriétaire est tenu de souscrire une assurance propriétaire non occupant, du moins si son logement est situé en copropriété. Mais quels sont les avantages de l’assurance propriétaire non occupant ?

Qu’est-ce qu’une PNO ?

On parle couramment de PNO. Il s’agit de l’assurance propriétaire non occupant, en d’autres termes d’un contrat destiné aux propriétaires bailleurs. Cette assurance est obligatoire lorsque le bien se situe en copropriété. Elle est facultative dans le cas d’une maison individuelle ou d’un autre type de bien hors copropriété. Comment s’articule l’assurance des locataires et celle du bailleur ? Le principe est relativement simple, puisque l’assurance des locataires couvre leur responsabilité civile, en cas de sinistre dont la cause peut leur être imputée (par exemple une machine à laver qui déborde ou encore une réparation locative qui n’a pas été effectuée et qui provoque des dégâts consécutifs). L’assurance des locataires couvre aussi leurs effets personnels, mobilier ou embellissements réalisés par leurs soins dans le logement. Dès lors, quels sont les avantages de l’assurance propriétaire non occupant ? L’assurance PNO à l’inverse garantit les murs, la couverture, la structure du logement. Elle est donc complémentaire de celle des locataires. L’assurance propriétaire non occupant comporte aussi la responsabilité civile. Suivez ce lien pour en savoir plus sur l’assurance PNO.

Quels sont les avantages de l’assurance propriétaire non occupant ?

L’assurance PNO couvre le propriétaire contre les dommages suivants : – incendie – dégât des eaux – tempête, événement climatique – catastrophe naturelle.

En option, il est possible de souscrire une garantie pour les dommages électriques, le vol ou le vandalisme, le bris de vitres. D’autres options sont également disponibles. En particulier, les assurances proposent souvent une protection juridique. La responsabilité civile du propriétaire est toujours comprise, mais en tant que bailleur, il peut avoir besoin d’aller en justice. Si ce type d’option est inclue dans la PNO, l’assurance propose, selon les cas, une assistance avec conseils ou encore la prise en charge des frais de justice. Pour profiter de tous les avantages de l’assurance PNO, il est conseillé de bien se renseigner sur les garanties souscrites. Le propriétaire peut alors choisir les options complémentaires qui sont nécessaires à sa situation, et surtout à sa tranquillité d’esprit. L’assurance propriétaire non occupant est en effet pensée pour permettre une mise en location plus sereine de son bien.

Comment personnaliser son assurance propriétaire non occupant avec des options ?

Vous pouvez choisir de souscrire une protection financière contre les risques locatifs, par exemple les dégradations, mais aussi les impayés de loyers ou les frais de procédure. Concernant les impayés, il s’agit rarement d’une garantie comprise dans la PNO. On parle de GLI, garantie loyers impayés. Dans la plupart des cas, cette garantie doit être souscrire à part. Elle peut cependant être inclue en option dans le contrat PNO. Dans tous les cas, vous bénéficierez de la responsabilité civile du propriétaire non occupant, qui couvre les dommages matériels ou corporels causés à des tiers par le bien immobilier. On peut penser à une fuite dans un appartement qui cause un dégât des eaux chez le voisin de l’appartement situé en-dessous. La PNO peut comprendre une protection juridique, qui couvre les frais (huissier, avocat) liés à des litiges avec les locataires. Souvent, le dépôt de garantie ne suffit pas à la remise en état du logement. Lorsque les dégradations sont importantes et que le locataire en est responsable, l’assurance PNO prend en charge les frais de remise en état de l’appartement avant de se retourner contre les locataires. Une assurance propriétaire non occupant complète, c’est toujours plus de sérénité pour le propriétaire, puisque le contrat protège son bien contre les divers risques mentionnés ci-dessus.

Comment souscrire une assurance propriétaire non occupant ?

Comme pour toute assurance, il est conseillé de faire jouer la concurrence. Commencez par déterminer avec précision les garanties dont vous avez besoin. Vous pouvez ensuite demander un devis PNO à votre assureur actuel. Le montant pourra être comparé en ligne aux offres d’autres assureurs. Vous serez ainsi mieux armé pour la négociation avec l’assurance. Même si vous êtes déjà assuré pour votre voiture ou votre maison, n’hésitez pas à changer d’assurance pour votre PNO. Toutes les assurances ne proposent pas la PNO. Il s’agit d’un contrat spécialisé. Les comparateurs en ligne vous évitent les recherches fastidieuses. Vous pouvez comparer plusieurs assureurs et plusieurs contrats en quelques clics. Il vous suffit de renseigner les caractéristiques du logement à assurer, de préciser que vous êtes propriétaire non occupant et de laisser le système effectuer sa recherche. Si vous souhaitez souscrire une GLI dans le cadre de votre assurance propriétaire non occupant, vous devrez généralement fournir le dossier complet de vos locataires. L’assurance vous indiquera les pièces dont elle a besoin pour valider le contrat PNO. Certaines compagnies demandent à ce que l’assurance soit souscrite avant l’entrée dans les lieux des locataires. Cette solution est d’ailleurs intéressante pour le propriétaire bailleur qui choisit de s’occuper lui-même de la gestion de son bien. En effet, l’assurance offre un second avis sur le dossier des locataires pressentis par le propriétaire et sur leur fiabilité. Elle évalue le risque financier. Enfin, certaines agences immobilières assurant la gestion des biens pour le compte du propriétaire proposent des assurances de type PNO et GLI. Si vous avez décidé de déléguer la gestion de votre appartement, n’hésitez pas à vous renseigner sur les offres de votre agence gestionnaire. Mais là encore, consultez soigneusement les garanties et comparez les tarifs.


Plan du site